Coup de cœur du moment

Je suis une fanatique de livres autant que de danse et des coups de cœur, j’en ai eu des tonnes. C’est assez difficile de faire une sélection dans ma bibliothèque pleine à craquer (malgré mon ménage de vieux livres lus au collège, ça déborde toujours !) mais pour me simplifier la tâche, je vais vous présenter un coup de cœur par article, histoire que ça reste digeste vu que j’ai une mauvaise tendance à m’étaler sur des pages et des pages… Pardon. Revenons-en à ce qui nous intéresse.

Ma sélection du jour est donc la série « Lizzie Martin » d’Ann Granger.

Enorme coup de cœur pour cette saga de cinq livres dont pour l’instant deux seulement sont parus en français. Avouons-le, ça m’a largement suffit pour tomber amoureuse de ce personnage si haut en couleur qu’est Elisabeth Martin ! Il est de notoriété publique que je m’attache rapidement aux personnages et Lizzie fait partie de ceux avec qui j’ai eu un espèce de coup de foudre dès les premières lignes. Le premier tome de la saga, « Un intérêt particulier pour les morts », commence sur les chapeaux de roue.

Un policier qui se passe à l’époque victorienne, ce n’est pas banal, et pourtant c’est passionnant ! J’ai été complètement emportée par l’enquête, par Lizzie qui nous surprend toujours un peu plus au fil des chapitres, puis toutes ces intrigues qui planent autour des autres personnages, ces questions auxquelles on est impatient d’y connaître les réponses… J’ai été fascinée par la facilité dans laquelle on rentre dans l’histoire sans même s’en rendre compte et à quel point on se met rapidement à la place de Lizzie. J’ai essayé de raisonner comme elle, de me prêter au jeu et j’ai été à la fois tenue en haleine jusqu’au bout puis agréablement surprise par le dénouement. On ne s’y attend tout simplement pas et moi qui suis assez difficile en matière de policier depuis que j’ai lu tous les Agatha Christie, je suis loin d’être déçue.

Lizzie est fille de médecin et suite à la demande de sa tante, elle déménage à Londres pour devenir sa dame de compagnie. De là, une mystérieuse affaire va paraître au grand jour ; une femme est retrouvée morte dans les décombres d’une bâtisse mais nous allons découvrir qu’elle n’est pas n’importe qui. Je ne veux pas en dire trop de peur de vous spoiler le truc sans m’en rendre compte mais en tout cas, les membres de la maisonnée, employés comme résidents, vont tous se retrouver suspects. Le décor planté est quand même à faire froid dans le dos et je crois qu’on ne peut qu’être admiratif devant le comportement et le sang froid de Lizzie. Elle sort un peu des codes qui sont imposés à cette époque et a une répartie d’enfer, de quoi faire pâlir sa tante et tout son entourage de la « haute » ! C’est aussi ce côté de sa personnalité qui m’a plu ; elle a grandi dans un milieu difficile et a été livrée à elle-même très tôt. Du coup, c’est hilarant de voir qu’elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et cloue le bec de pas mal de monde au passage !

En ce moment, je lis le deuxième tome, « La curiosité est un péché mortel » et là aussi, je peux vous dire qu’il s’en passe des choses ! On retrouve une Lizzie toujours aussi vive et une intrigue à couper le souffle. Cette fois-ci, sa tante (toujours la même) la recommande à un ami homme d’affaire pour qu’elle s’occupe de sa nièce, souffrante après la perte de son bébé. On commence dans le glauque d’emblée et c’est loin d’être terminé. On se retrouve dans une maison à quelques kilomètres d’un petit village, isolée de toute animation et pas loin d’un cimetière. On a vu mieux comme paysage sympa ! Heureusement, y’a vue sur la mer, c’est déjà ça. Bref, après cette description pour le moins joyeuse, on découvre de nouveaux personnages vraiment étranges et aussi glacials que des icebergs… À côté, la fameuse nièce n’a pas l’air si folle que ça. Mais ne comptez pas sur moi pour spoiler la suite, y’a un mort, c’est tout ce que je peux vous dire *rire sadique*. Je suis encore qu’au milieu du livre et l’enquête commence à peine donc je suis un peu « aaaaah la suiiiiiite » rien que d’en parler.

Un petit mot sur l’auteur quand même, Ann Granger, qui a un style magnifique. Elle nous plonge dans son histoire avec une simplicité déconcertante et on en est même étonné d’avoir autant avancé dans le récit en si peu de temps. Les intrigues sont placées avec une certaine douceur pour mieux nous choquer par la suite, elle nous mène en bateau si bien qu’on ne voit pas ce qui est sous notre nez. Quand une situation se retourne, on se retrouve complètement béat ; on ne s’y attend pas et ce n’est qu’après qu’on découvre tous les indices disséminés un peu partout. Oui, on peut dire qu’on n’est pas en manque de rebondissements et de suspicions pas toujours très fondées ; on est encore plus étonné par la fin, justement grâce à ça. Un peu à la manière d’Agatha Christie, il ne faut pas toujours croire que la solution la plus probable est forcément la bonne ! Tout est bien plus compliqué que ça finalement même s’il faut dire que je n’ai jamais été douée pour trouver le coupable quand d’autres le connaissent depuis le milieu du livre… Mais j’essaie d’améliorer mon esprit logique comme je peux (c’est pas gagné !).

Bref, j’adore vraiment cette auteure et son style qui nous imprègne vraiment dans l’époque victorienne, les différents points de vue qu’elle nous offre et la richesse de tous les personnages. C’est assez impressionnant d’ailleurs, et je ne l’ai vu que dans quelques livres (dont Harry Potter mais j’y reviendrai plus tard), mais chaque personnage est bien défini et a une histoire qui lui est propre. On les découvre seulement par bribes pour la majorité mais qui suffit pour s’apercevoir de la profondeur et du réalisme du roman. Je ne peux que vous conseiller cette série plus que vivement et j’espère qu’elle vous plaira autant que je l’aime !

Et moi, je retourne à ma lecture…

 

Publicités

Publié par

Laura, 20 ans. Curieuse de la vie, je m'intéresse à énormément de choses ! Ce blog sera plus particulièrement centré sur du lifestyle et la nutrition mais je cherche encore à développer mon idée vers d'autres centres d'intérêts. Je suis une jeune diplômée en diététique et briser les idées reçues, c'est mon dada !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s