Homemade vs Pizza&Co

Ah le fait maison ! Une espèce qui, je dirais, est en voie de disparition. Plus les générations avancent, moins on prend le temps de cuisiner. Les vraies saveurs des aliments commencent à se noyer sous des tonnes d’additifs et de conservateurs plus cancérigènes les uns que les autres et aujourd’hui, on a plus de substances chimiques dans nos assiettes que de nourriture pure et dure. Vous voulez que je vous dise ? Ça craint.

 

Oui, oui, je sais, c’est barbant d’entendre toujours le même discours mais on n’écoute pas assez les dangers que les produits industriels représentent pour notre santé. Je pourrais vous décomposer des milliers d’étiquettes, que ce soit des biscuits, des pizzas surgelées ou encore des boîtes de conserves, tous contiennent des ingrédients chimiques ajoutés pour donner plus de goût, de couleur, une texture plus agréable et j’en passe ! Les plus familiers de la population générale sont les antioxydants, les colorants, les exhausteurs de goûts mais surtout les édulcorants (vous savez, le fameux E951, connu plus communément sous le nom d’aspartame).

On ne se rend absolument pas compte de la quantité d’additifs qu’on ingurgite chaque jour et ça, tout simplement pour se rendre la vie plus facile. Depuis plus de cinquante ans maintenant, les lobbies industriels conditionnent ce que nous mettons dans notre assiette et bizarrement, les taux d’obésité n’ont jamais été aussi élevés.

Dans les rayons de supermarchés, on trouve de tout et n’importe quoi. Il faut le dire, l’alimentation est devenue un marketing monstrueux et les industries s’amusent toujours un peu plus à créer des produits dans le but de nous rendre addict. Toutes les substances qu’on retrouve sur les étiquettes et qui, pour la plupart d’entre nous, sont impossible à déchiffrer, sont à moyen ou long terme, dangereux pour notre santé.

Je vais prendre l’exemple le plus bête mais aussi le plus parlant : les « allégés ». Ces aliments qui se cachent sous cette mention pour attirer les personnes voulant perdre du poids et croyant que ces faux-amis vont leur permettre d’avaler moins de calories. J’ai envie de dire : STOP AU MASSACRE.

Que ce soit des yaourts, des sodas ou pire, des plats préparés, ces denrées peuvent être qualifiées de tout sauf d’allégées. Pour une définition plus courante, on parle de produits allégés lorsque la valeur calorique a été réduite d’au moins 25%. Normalement, ils ne sont pas destinés à être vendus pour perdre du poids, c’est à dire que légalement, aucune étiquette n’a le droit de porter une quelconque mention parlant de régimes. Ils sont d’ailleurs considérés comme des aliments courants. Sauf que depuis qu’ils ont été créés, on les utilise surtout pour se donner bonne conscience en pensant que, puisqu’ils ont contiennent moins de calories, on peut en manger plus tout en « respectant » son régime.

Un conseil : lisez bien les étiquettes. Un produit moins gras sera compensé par plus de sucre et un autre produit allégé en sucre contient finalement des tonnes d’édulcorants pour conserver cette saveur sucrée. Et qui dit édulcorant dit dépendance.

On ne perd pas de poids en mangeant du faux-sucre, on entretient sa dépendance à la saveur sucrée. Les édulcorants sont mauvais pour votre cerveau puisqu’ils vont lui envoyer les mêmes messages que le sucre et l’induire en erreur. Tous les mécanismes s’activant normalement pour le sucre vont se mettre en marche ; le cerveau, par la suite, ne reçoit pas la dose de sucre auquel il s’attendait et pour réponse, va en redemander. S’ensuivent donc un joli cercle vicieux (coucou addiction !) et un gain de poids à la clé.

Pour en revenir à nos moutons, et depuis peu, le « homemade » redevient branché mais je pense qu’il est important de souligner que l’alimentation n’est pas une mode justement. Prendre soin de son corps, c’est un quotidien, une normalité qui devrait avoir sa place dans nos vies surchargées et pas quelque chose qu’on prendrait en photo pour faire « in ».

Malgré ça, le constat reste le même ; nous passons moins de temps à nous cuisiner de vrais plats faits maison. Nos modes de vie ont changé mais ce n’est pas toujours pour notre bien. En dehors des taux d’obésité qui explosent, il y a également les cancers qui n’ont jamais été aussi fréquents. Je trouve choquant qu’aujourd’hui, on pense normal de passer par la case « cancer » lorsqu’on prend de l’âge alors que, je le rappelle, cette maladie est à la base une cellule qui a dégénéré et n’a rien à voir avec le vieillissement.

Une vérité là-dedans, c’est que notre alimentation est le pilier de notre santé et que les plats préparés comme les biscuits ne sont franchement pas là pour nous aider. Ils nous font peut-être gagner du temps le soir en rentrant à la maison mais à côté de ça, ils nous bouffent des années de vie. On considère mal la toxicité de ces substances, on n’y fait même pas attention en faisant nos courses. Pourtant, il y a beaucoup plus d’avantages à manger du frais que du tout fait réchauffé, et si l’argent peut être un argument, je ne parle pas que de ça.

Le plaisir de se faire à manger et de se faire du bien passent trop souvent en second plan. Je peux vous assurer qu’on ne déguste jamais aussi bien un simple plat de pâtes en sauce fait par soi-même. Les goûts, les saveurs, les odeurs sont tellement plus doux à nos papilles que des raviolis en boîte bourrés de sucre ajouté, d’épaississants et d’agents texturant. Et ça ne prend pas plus de trente minutes à faire !

Pour vous donner l’exemple jusqu’au bout, une sauce bolognaise ne demande rien de plus qu’un oignon, de la viande hachée et des tomates fraîches (ou du concentré coupé avec de l’eau même si c’est toujours mieux d’avoir des jolies tomates), un peu d’herbe de Provence et de sel pour donner du goût. Vous laissez mijoter pendant que vos pâtes cuisent et vous n’avez pas grand-chose à faire de plus !

 

Les soupes de légumes sont encore plus simples à faire et ne demandent pas à être surveillées de près. Faire à manger soi-même n’est pas toujours synonyme de rester devant son fourneau pendant des heures, on l’oublie beaucoup trop facilement.

Pourquoi cet article, au final ? J’espère tout simplement vous avoir convaincu que le fait-maison n’est pas la mer boire comparé à ce que les industries alimentaires essaient de nous faire avaler ! Il suffit d’un peu d’envie et d’idées et vous allez révolutionner vos assiettes ! Votre corps vous dira merci et vous verrez, bizarrement, on se sent rassasié plus rapidement…

Bon appétit !

Publicités

Publié par

Laura, 20 ans. Curieuse de la vie, je m'intéresse à énormément de choses ! Ce blog sera plus particulièrement centré sur du lifestyle et la nutrition mais je cherche encore à développer mon idée vers d'autres centres d'intérêts. Je suis une jeune diplômée en diététique et briser les idées reçues, c'est mon dada !

5 commentaires sur « Homemade vs Pizza&Co »

  1. Je suis tellement d’accord avec ça… Quand je vois tous les gens de mon école qui mangent des plats préparés tous les midis je n’arrive juste pas à comprendre. De un, c’est pas bien garni, de deux, ça coûte cher en plus, et de trois, comme tu dis, mais quel massacre ! Après, j’avoue qu’il y a des soirs, lorsque je rentre chez moi à 20h et qu’il me faut déjà préparer un plat pour le lendemain midi, où j’ai teeeellement la flemme de faire à manger. Dans ces cas-là, je prévois une petite boîte de légumes toute simple ou une soupe (industrielle, pour le coup, ce qu’est pas top, j’essaye de limiter la casse en prenant les sachets « vermiselle » auxquels tu ajoutes toi-même l’eau qui me paraissent moins bourrés de trucs dégueux mais si ça se trouve, le sont tout autant) mais j’essaye autant que possible de ne jamais toucher aux plats préparés. Un article que beaucoup de gens devrait lire en tout cas !

    J'aime

    1. Haha c’est le cas de beaucoup de monde ! Malheureusement, on nous bourre tellement le crâne avec la facilité d’emploi, le gain de temps que les gens ne font même plus attention aux étiquettes. Pourtant, c’est simple de se faire à manger ! Je mettrai en ligne quelques recettes simples et rapides à faire pour les étudiants comme toi qui n’ont pas forcément le temps ni l’envie 🙂 Merci beaucoup en tout cas, ça me fait plaisir que tu aies aimé l’article !

      J'aime

  2. C’est tellement vrai tout ça !
    J’avoue, des fois, je cède pour du pratique mais pas de façon systématique. C’est vrai que ça coûte un bras en plus. Les gens ne font pas le calcul mais par exemple, pour des pâtes à la carbo : souvent, elle coûtent aux alentours de 3€. A coté de ça, tu peux de prendre un paquet de pâtes de 500g qui souvent sont aux alentours de 0.90 € voire moins, un oignon (au poids, allez, si t’en as pour 0,30€, c’est le bout du monde), de la crème fraîche (je connais pas trop les prix mais t’as des lots de 3×20 cl aux alentours de 2€, non ?), des lardons (je vais être sympa, je vais prendre des lardons déjà coupés, 200g à mettons 1€50). Et ça nous fait combien ? Moins de 5€. Alors certes, c’est plus que 3€ mais TU PEUX EN FAIRE D’AUTRE OU FAIRE AUTRE CHOSE.
    C’est pas si compliqué. Les fois où je craque, c’est plus pour des trucs que je sais pas faire/j’ose pas faire en cuisine. Mais je regarde toujours les calories et les ingrédients (quand y a des trucs bizarroïdes, j’évite)

    Les gens râlent mais pour en revenir encore au prix, une fois je suis tombée sur un reportage/une émission où une famille parlait des prix de la nourriture et les trouvaient élevés et son caddie était plein de quoi ?? de trucs préparés…

    Je ne sais pas vraiment faire de la cuisine compliquée, faut dire aussi que je ne suis pas passionnée par le fait de manger et que j’aime pas tout. Mais il y a des plats que j’aime me faire. Je suis seule mais je m’en fais en bonne quantité et hop, au congel pour une partie ! Et ça fait bien plaisir. En fait, il faut prendre le temps, c’est sûr. C’est plus facile de se jeter sur le PC en rentrant du taf (dieu sait que je suis au courant!!). Mais en même temps, certains plats simples ne sont pas si longs à faire. Faire sauter une escalope de poulet (assaisonnée, épicée… comme on, veut) et des légumes verts sautés aussi/à la vapeur/des pâtes, c’est pas long non plus.

    Le plus dur en fait, ça reste de se lancer. Et de trouver des idées. C’est surtout ça qui me manque.

    J'aime

    1. Hihi merci pour ton commentaire Norya ! Alors j’ai calculé précisément le coût d’un plat de pâtes carbonara pour une famille de 4 personnes (donc paquet de pâtes Barilla de 500g) et au total, ça nous fait 3,82€ avec tous les ingrédients que tu as cités soit 0,95€ par personne ! Pour moins d’un euro, tu as un plat de pâtes carbo pour toi toute seule et on est loin des 3€ du plat préparé finalement ! Tu as totalement raison, si le panier moyen des consommateurs coute aussi cher, c’est à cause des plats préparés. Je ne me suis pas spécialement étendue sur les prix dans mon article mais on voit bien que c’est un argument de taille pour les familles et finalement, ce plat de pâtes fait maison te fait économiser vraiment beaucoup d’argent à la fin du mois. Je comprends tout à fait le manque de temps et d’envie de la plupart des gens, ça arrive à tout le monde, c’est pour ça que je vais faire quelques articles avec des recettes simples et faciles à faire pour donner quelques idées en plus les soirs où on a la flemme de rester derrière son fourneau ! 🙂

      J'aime

  3. Ah ben si t’as des recettes pour quand on n’a pas d’idées et surtout qu’on a la flemme, je suis preneuse !
    J’aime vraiment beaucoup ton blog, il est dans mes favoris depuis quelques temps !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s