Passer à des menus végétariens à la cantine ? Je dis oui !

Oui, oui, vous avez bien entendu, je suis complètement pour les menus végétariens dans les cantines des écoles. Rassurez-vous, vos enfants ne vont pas souffrir de terribles carences si les viandes et poissons sont supprimés le midi ! Au contraire, je vais vous expliquer un peu mon avis sur la question dans cette article et je vous assure que les avantages sont assez conséquents, que ce soit pour vous, vos enfants et le personnel de cantine.

A table !

 

Alors, concrètement, qu’est-ce que ça veut dire un menu végétarien ?

Dans le cadre d’une cantine, cela signifie que la viande et, dans certains cas, le poisson ainsi que tous produits contenant de la chaire animale sont supprimés de la carte au profit des végétaux. Les légumes, les fruits mais aussi les légumineuses vont être privilégiés avec, bien sûr, les autres composantes d’un repas qu’on retrouve habituellement dans nos assiettes soit des glucides complexes ou féculents ainsi que des matières grasses végétales ou non.

Il faut savoir que notre consommation de viande dépasse largement les quantités recommandées et ce n’est pas sans danger. Pour un adulte moyen, la quantité consommée de viande/poisson/œuf (VPO) réunis ne devrait pas être au delà de 150g par jour, voire 200g pour les hommes ayant une activité physique habituelle ; pour un enfant de huit ans, les recommandations moyennes sont de 80g par jour ! Or, nous consommons la plupart du temps des protéines animales midi et soir, ce qui nous fait facilement atteindre les 300g de VPO par jour. Autrement dit, c’est énorme !

On oublie bien trop souvent que les protéines peuvent être apportés par d’autres éléments tout aussi nutritifs que celles d’un animal. Il suffit d’associer les légumineuses et les autres nutriments de manière judicieuse ; leurs protéines ne sont pas aussi complètes que les viandes, c’est pourquoi on parle, dans le cas du régime végétarien, d’associations pour avoir le « quota » de protéines nécessaires sur la journée.

Mais voilà, le but n’est pas de rendre vos enfants végétariens, seulement de limiter la consommation de viande dans la journée. Quand on voit les quantités avalées, ce n’est pas négligeable et je pense que cela peut-être une bonne chose dans la mesure où le soir, la portion soit ce que l’on considère comme « normale ».

D’un point de vue gustatif, il y a aussi cet avantage de faire découvrir de nouvelles saveurs pour certains mais également de permettre un équilibre plus sain car manger de la viande tous les jours, ce n’est pas bon non plus. Malheureusement, dans les cantines, il est très rare d’avoir des plats proposés simples et sans protéines animales. Généralement, les composantes sont les mêmes chaque jour et même si le type de viande varie, il est parfois nécessaire de reposer un peu son système digestif, encore plus pour les tous petits.

Comme je vous l’avais expliqué dans un précédent article, les viandes contiennent des toxines, notamment de l’acide urique qui n’est pas digéré puis nous n’avons pas l’enzyme nécessaire pour le faire. Ces acides uriques vont donc terminer dans les reins afin d’être éliminé dans les urines. Manger beaucoup de viandes peut donc fatiguer les reins par l’amont de travail demandé. C’est pourquoi il est important de respecter les recommandations pour les nourrissons, enfants en bas âge et enfants. L’augmentation des quantités est très progressive avant d’atteindre une certaine maturité. Plus simplement, une portion de viande, poisson ou œuf pour un enfant de huit ans est largement suffisante.

 

Et sinon, quels sont les autres avantages ?

Un autre avantage beaucoup plus conséquent concerne à la fois le personnel de cantine mais aussi, vous, les parents. Qui ne s’est jamais inquiété des menus à la cantine, de la qualité des produits proposés et du coût des repas ?

Ce n’est pas un secret, la viande et le poisson coûtent très chers et pour rentrer dans le budget, la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Produits surgelés la plupart du temps pour avoir un temps de conservation plus long, viandes de marque pour éviter les risques mais qui ne signifie pas toujours bonne denrée… Ce n’est pas toujours très appétissant et les assiettes à la fin des services parlent d’elles-mêmes. Très peu d’enfants et adolescents terminent de manger leur morceau de viande. En dehors du gaspillage alimentaire, c’est aussi une perte d’argent assez conséquente car le coût d’un repas est scrupuleusement calculé afin d’avoir toutes les composantes nécessaire rentrant dans le fameux budget d’environ 1,45€.

C’est pourquoi finalement, le menu végétarien dans les cantines n’est pas une mauvaise idée. Le gain d’argent peut amener à acheter de meilleurs produits, privilégier le bio et les céréales complètes, choses encore très peu vues de manière générale. Les produits frais pourront aussi être mis au goût du jour et selon les disponibilités, les desserts pourront être parfois plus élaborés et je pense qu’on pourrait vraiment gagner en qualité et avoir un équilibre beaucoup plus sain et goûteux.

Ce serait bien sûr une source de réconfort de savoir que vos enfants mangent bien et mieux, dans des proportions adaptés à leur âge et avec des repas variés, cuisinés et surtout bons !

Une cantine de ce genre, ça ne vous fait pas rêver ?

 

J’espère vous avoir convaincu !

Publicités

Publié par

Laura, 20 ans. Curieuse de la vie, je m'intéresse à énormément de choses ! Ce blog sera plus particulièrement centré sur du lifestyle et la nutrition mais je cherche encore à développer mon idée vers d'autres centres d'intérêts. Je suis une jeune diplômée en diététique et briser les idées reçues, c'est mon dada !

5 commentaires sur « Passer à des menus végétariens à la cantine ? Je dis oui ! »

  1. Là encore, je ne peux qu’approuver ! J’ai un gros problème avec la viande, personnellement, j’en mange beaucoup trop et je le sais, surtout la viande rouge (j’aime tellement la charcuterie). Outre le fait que j’ai de plus en plus de mal avec ma conscience, par rapport aux conditions d’abattage des animaux (même si par contre, manger un animal qui a vécu et été tué dans de bonnes conditions ne me dérange pas, ça c’est quelque chose que je trouve naturel même si je comprends qu’on ne pense pas comme moi), je sais que c’est mal pour la planète et pour ma santé. Du coup, comme je sais que je ne serai jamais végétarienne et qu’éliminer toute la viande d’un coup me frustrera sans doute plus qu’autre chose, j’essaye de faire par petites touches. D’apprendre à faire des repas uniquement végétariens, à trouver normal de ne pas mettre une viande dans un plat… et ça va à peu près pour l’instant !
    D’ailleurs, si tu as quelques recettes végétariennes à me suggérer, je suis tout à fait preneuse ! 😉

    J'aime

    1. Je mange beaucoup de viande moi aussi et je comprends tout à fait que le mode de vie végétarien soit difficile à prendre ! J’essaie aussi de cuisiner de plus en plus sans viande mais faut encore se creuser la tête et trouver les bonnes idées 🙂 Je vais faire des articles avec quelques recettes bien sûr ! En tout cas, je suis aussi pour la consommation raisonnée, être végétarien ou veggan est quand même un travail de longue haleine (très compliqué de nos jours je trouve) mais faire un pas vers la consommation raisonnée, c’est déjà un bon commencement je trouve ! Bon courage pour faire la transition 🙂

      J'aime

  2. Après avoir lu, relu et relu cet article, je ne peux qu’approuver ! Et hurler haut et fort qu’il faut adopter le végétarien à l’école !
    Peut-être pas tous les jours, mais au moins 2 fois par semaine ! (en changeant les jours)
    Et proposer des menus végétarien le reste du temps !
    Il y a un moment de ça, je mangeais pas mal de viande, le prix n’était pas démentiel et la qualité pas trop mauvaise.. Mais aujourd’hui, j’en mange bien moins, et me retourne même vers des plats vegan par moment (que je préfère à la viande), sous forme de galettes par exemple 😉
    Je trouve dommage qu’on n’ait pas pu avoir ce genre de « choix » quand on était enfant, sauf les cas exceptionnels qui avaient leur plat.

    En tout cas, merci pour ton article Laura, il mérite d’être lu ! Et de débattre sur cette idée !

    J'aime

  3. Je comprends ton point de vue, mais tu vois chez moi la viande se consomme le midi (et encore pas tous les jours), le soir est en général végétarien (juste le laitage au dessert), je ne pense pas être la seule chez qui ça fonctionne comme ça, le soir on mange plus léger.
    Comme la précédente lectrice je dirais que oui une ou deux fois par semaine pourquoi pas, mais pas tous les jours, car sinon certains enfants qui aiment la viande et chez qui le soir c’est plus léger risquent de se sentir frustrés.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s