La commercialisation de vos fruits et légumes : quelle forme choisir ?

Combien connaissez-vous de formes de commercialisation de fruits et légumes ? On croise le plus souvent les légumes frais, ceux en conserve ou surgelés. Pourtant, il existe six formes différentes pour la mise en vente de vos fruits et légumes ! Alors, quelles sont-elles ? Y a-t-il des formes à privilégier par rapport à d’autres ? C’est parti !

 

1ère gamme : ce sont bien évidemment les fruits et légumes frais qui ne subissent aucun traitement au préalable. Dans cette gamme, il y a un maintien de la valeur nutritionnelle c’est à dire que les fibres, les minéraux et les vitamines sont conservés dans leur totalité à condition que les denrées soient stockées et conservées convenablement. Un stockage à une température inférieures à +10°C permet de limiter la maturation et par conséquent, de ralentir le développement des micro-organismes et des toxines. Les produits frais réfrigérés se conservent donc quelques jours de plus que s’ils étaient laissés à l’air ambiant. Malgré tout, un légume ou un fruit frais doit être consommé rapidement !

2ème gamme : c’est ce qu’on appelle l’appertisation ou plus communément les conserves. Les légumes ou fruits sont conservés dans un conditionnement étanche et stérile ; c’est une des raisons pour laquelle une boite de conserve peut se consommer longtemps après l’achat et sans avoir besoin de la mettre au frais. L’air ne passant pas, il n’y a aucun risque de contamination ni de prolifération de bactéries. Seulement voilà, les conserves ne contiennent pas que du bon. Les fruits et légumes appertisés subissent un traitement thermique, le blanchiment, au préalable afin de ramollir le végétal. Ceci conduit à la destruction des vitamines sensibles à la chaleur (thermosensibles) notamment les vitamines C et B9. Aussi, le liquide de couverture dans lequel est conservé la denrée induit une perte en minéraux et contient souvent du sel pour les légumes et du sirop de glucose pour les fruits. Du sel et du sucre en plus, c’est pas le top, même si ça conserve !

3ème gamme : la surgélation. C’est en fait une congélation ultra-rapide qui amène le produit à une température de -18°C à cœur. Sauf s’il y a blanchiment (et donc une pré-cuisson), les valeurs nutritionnelles sont maintenues tout comme les légumes et fruits frais. A cette température, le développement des micro-organismes est stoppé mais il faut faire attention à la décongélation qui peut être à risque si le procédé est mal conduit. La conservation des légumes surgelés est donc plutôt pratique car le légume garde ses propriétés nutritionnelles tout en ayant la facilité de le conserver au congélateur plusieurs semaines.

4ème gamme : le cru prêt à l’emploi. Dans cette gamme-ci, les fruits et légumes sont frais mais ont subi un préparation au préalable c’est à dire qu’ils sont lavés, parés, épluchés, parfois râpés avant d’être conditionnés dans des sachets/barquettes. Cette gamme est pratique pour la consommation rapide car comme son nom l’indique, il est prêt à l’emploi. Il peut donc être facilement mangeable tel quel ou prêt à être cuit sans avoir besoin de s’occuper des préparations préliminaires. Malgré tout, il y a quelques pertes en minéraux, vitamines et fibres avec ce mode de commercialisation mais notons bien que ces pertes peuvent être également présentes lorsque nous faisons nous-même les étapes de laver, éplucher nos légumes frais.

5ème gamme : les légumes cuits conditionnés. Le principe est le même que la conserve sauf que le légume subit un traitement thermique afin de le cuire. Il peut s’agir de la pasteurisation (traitement thermique limité entre 63 et 80°C suivi d’un refroidissement rapide) ou de la stérilisation (traitement thermique portant l’aliment à une très haute température pendant 1 à 2 secondes suivi d’un refroidissement rapide). Ici, les nutriments les plus sensibles à la chaleur sont touchés ; il y a donc des pertes considérables en vitamines et minéraux.

6ème gamme : la lyophilisation. Je n’en ai pas souvent croisé avant de commencer mes études en diététique mais ce procédé consiste en une congélation du produit suivie d’un séchage sous vide. L’aliment est donc conservé dans un emballage où l’air a été complètement aspiré. Le risque microbiologique est donc diminué. Ce procédé est surtout utilisé pour les fines herbes mais il faut tout de même noter qu’il y a une perte en vitamines.

tumblr_o85xnuyuyo1ttubqyo1_500

Personnellement, le choix est vite fait. Les légumes et fruits frais sont la meilleure option et les surgelés, à condition que ce soit des légumes non préparés (les poêlées, tout ça, on oublie), sont également ceux que j’utilise le plus par rapport à la valeur nutritionnelle mais également pour la facilité d’utilisation. Pour ceux qui veulent gagner du temps, les légumes crus prêts à l’emploi sont également une bonne solution. Pensez tout de même à lire l’étiquette s’il y en a une ; il vaut mieux toujours vérifier qu’aucun produit n’a été ajouté dans la préparation, on ne sait jamais de nos jours !

J’éviterai personnellement les conserves (pas que pour les légumes d’ailleurs !) parce que les liquides de couverture contiennent beaucoup trop de produits qui n’inspirent pas confiance et dont le but est de garder le produit stérile. L’ajout de sel et de sucre est malheureusement là pour conserver le produit plus longtemps ce qui est une bonne chose dans un sens mais dans l’autre, mauvais pour notre santé.

Privilégiez donc le frais au maximum ! N’achetez pas en trop grande quantité et même, pensez à prévoir vos plats de la semaine pour éviter les pertes. Pensez également à utiliser vos légumes sous différente forme ; crus en salade, purée, poêlées, au four ou encore vapeur. Une alimentation variée passe aussi par la façon dont on cuisine 😉

J’espère que cet article vous aura aidé !

tumblr_n1zuxp0mz21rqrf25o1_500

Publicités

Publié par

Laura, 20 ans. Curieuse de la vie, je m'intéresse à énormément de choses ! Ce blog sera plus particulièrement centré sur du lifestyle et la nutrition mais je cherche encore à développer mon idée vers d'autres centres d'intérêts. Je suis une jeune diplômée en diététique et briser les idées reçues, c'est mon dada !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s