La maladie de Nash

Appelée aussi la maladie du soda, la maladie de Nash est la nouvelle terreur dans notre monde où la bouffe industrielle fait la loi. Silencieuse, sans symptôme apparent avant un stade très avancé, cette pathologie mortelle touche déjà plus de six millions de français.

Qu’est-ce que la maladie de Nash ?

C’est une stéatose hépatique non alcoolique si l’on veut appliquer un terme scientifique à cela – c’est à dire qu’elle touche des personnes buvant peu ou pas d’alcool. Il s’agit d’une accumulation de graisse dans le foie qui peut tendre vers une cirrhose lorsque celle-ci s’aggrave. Vous pensiez que seul l’alcool pouvait en être la cause ? Détrompez-vous.

Le surpoids, la sédentarité et la consommation excessive de soda et de malbouffe sont les facteurs principaux de l’apparition de la maladie de Nash. Ce que j’entends par « malbouffe » ? Des aliments trop gras, trop sucré ou trop salé, principalement les fast-food, les plats préparés, les gâteaux industriels, les sodas et de manière générale, les aliments prêts à consommer tels quels. Tout ceci lié à un manque d’activité physique favorise le surpoids qui entraîne lui-même des dysfonctionnements métaboliques… et la maladie de Nash est vite arrivée.

Sauf qu’elle a une particularité assez vicieuse : elle ne présente aucun symptôme avant coureur. Malheureusement, elle est découverte très tardivement et donc à un stade avancé, souvent par une palpation du médecin. Je rappelle que c’est une pathologie mortelle, non héréditaire mais touchant des gens de tous les âges. Il n’y a pas de population plus à risque qu’une autre comme on le voit souvent pour d’autres maladies. Il n’y pas non plus de traitements médicamenteux à ce jour pour la soigner. Seule une greffe du foie peut sauver la vie d’une personne atteinte au stade le plus élevé. Une greffe totale du foie n’est pas une opération anodine, non seulement parce qu’elle nécessite un donneur d’organe compatible mais aussi parce qu’il y a des risques de rejet et une convalescence longue et difficile lorsque « tout va bien ».

Quelles sont les solutions pour l’éviter ?

Il n’y a pas de secrets. Votre alimentation doit être irréprochable à savoir se nourrir de produits bruts, non transformés et cuisinés par vos petites mimines. Remplissez votre caddie de fruits et légumes, de viandes et d’œufs si vous en mangez, de protéines végétales telles que les lentilles ou les haricots si ce n’est pas le cas, privilégiez les farines complètes plutôt que raffinées. Revoyez votre notion de plaisir, arrêtez de tout voir comme une contrainte. Se faire plaisir n’est pas synonyme de manger de mauvaises graisses et du sucre à foison. Un exemple. Vous aimez les hamburgers ? Faites le vous-même plutôt que d’aller dans un fast-food. C’est moins cher, vous saurez ce qu’il y a dedans et ce sera plus sain. Comprenez que rien n’est interdit, il s’agit là de trouver le juste milieu. Il faut surtout stopper cette industrialisation de votre alimentation parce que « c’est plus simple ». Voyez où ça nous mène sur le long terme. C’est pas joli joli hein.

Parce que se faire plaisir, c’est aussi et surtout se faire un gâteau soi-même de temps en temps, cuisiner un bon plat avec de vrais aliments dedans (genre une ratatouille. C’est bon les ratatouilles !) ou tout simplement se découper un fruit dans un bol et le déguster confortablement au soleil ou devant un bon livre. Votre santé passe par votre alimentation, et ceci ne vaut pas que pour la maladie de Nash car c’est aussi votre bien-être mental qui en dépend. On peut soigner avec les aliments, voilà tout le but de mon métier. Il suffit de l’intégrer à votre quotidien et d’en faire une habitude, tout comme vous vous brossez les dents tous les matins.

Cela passe aussi par une activité physique régulière. Sachez que même les plus actifs d’entre nous le sont beaucoup moins que nos grands-parents au même âge ! Il y a à peine cinquante ans, notre activité physique quotidienne était deux voire trois fois plus élevées que nos jours. La faute à qui ? L’évolution humaine, c’est bien beau mais à un moment donné, il faut se réveiller et bouger !

tumblr_nw6ghn8d8c1s3h43ko1_500

Marchez à la moindre occasion, laissez votre voiture au garage tant que vous le pouvez, inscrivez-vous dans une salle de sport avec des ami(e)s, et si vous travaillez assis, levez-vous au moins toutes les trente minutes pour vous dégourdir les jambes. Pour info, il faut normalement marcher dix mille pas par jour minimum soit 6,5 km ! La majorité d’entre nous en sommes très loin. La sédentarité est aussi le facteur principal de l’apparition des maladies cardiovasculaires. C’est moche. Malheureusement, c’est la triste vérité.

Voilà pourquoi votre hygiène de vie est primordiale. Ce n’est pas une blague. Ce n’est pas pour vous emmerder. Ce n’est pas une contrainte. C’est juste votre vie qui est en jeu.

Publicités

Publié par

Laura, 20 ans. Curieuse de la vie, je m'intéresse à énormément de choses ! Ce blog sera plus particulièrement centré sur du lifestyle et la nutrition mais je cherche encore à développer mon idée vers d'autres centres d'intérêts. Je suis une jeune diplômée en diététique et briser les idées reçues, c'est mon dada !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s